Taille haute, esprit tranquille



C'était ma rentrée sportive samedi, reprise de cours de danse afro-contemporaine avec mon infatigable prof que j'appelle affectueusement Karaba de Yopougon qui m'a pour ainsi dire lessivé. Ce n'était hélas pas mon unique activité prévue ce jour la. Je vous avais parlé du concert pour la lutte contre la drépanocytose, de la deuxième édition du festival international des films de la diaspora et aussi du défilé de coiffure de Séphora Joannes.
 Je n'ai pas réussi à me rendre partout par manque d'organisation de ma part sans doute, mais aussi à cause des imprévus dont je vous parlerai certainement dans mon prochain post. J'ai tout de même pris le temps de me poser un instant avec ma bbgurl que je n'avais pas vraiment eu l'occasion d'écouter depuis son retour de Madinina, j'en ai profité pour lui confier mon petit Sony et jouer les models encore une fois.





















Nous avons marqué un arrêt à Bercy car je rêvais de poser devant ces chutes d'eau que je trouve magnifique, et de faire un peu de shopping aussi vu que l'été s'en va lentement mais surement.


 J'ai sortie mon pantalon taille haute, une chemise transparente dont vous ne voyez pas grand chose car j'avais mis un bustier noir en dessous pour que l'effet "see through" ne soit palpable qu'au niveau des manches. Mes vanilles étant vieillissante voir agonisantes, j'ai opté pour ce tsitambala cache misère, personne ne pouvait voir que j'avais déjà commencé à défaire une partie de cette coiffure.
Pour ce qui est des accessoires, j'ai fait dans la simplicité et la discrétion, des boucles d'oreilles peigne Afro de chez Toni Daley, un collier shoppé chez Monoprix , des bracelets de chez Six et H&M le tout en bois marron pour faire un rappel à cette  chemise à dominante rose/fuchsia certes, mais avec des zestes de différente teinte de vert et du fameux marron.
 Le sac vous le connaissez déjà, c'est mon compagnon de tous les jours le fameux Lancel noir.
 Un grand merci à ma bbgurl pour cette séance photo improvisé, ce fût un plaisir d'être à tes ordres ma belle, c'est quand tu veux pour un petit remember.
J'allais oublier de vous parler de ce rose à levres de chez Iman qui s'appelle Mesmerized, oui j'ai osé un vrai rose sans contour sombre et je sais que je recommencerai 
 Je vous laisse avec cet autoportrait de la photographe, elle à su me faire rentrer dans la lumière, mais elle préfère rester dans l'ombre et je respecte son choix.
A tantôt les YGB sortez couvert et soyez zen les amours...






CONVERSATION

6 commentaires:

  1. Christelle KOISSY9 septembre 2012 à 21:15

    T'es toute belle ma chérie! Mais dis moi ça fait combien de temps que tu as tes vanilles? Elles sont tjs belle je trouve!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment, je les ai gardé deux mois les vanilles, j'avais du mal a les retirer tant je les trouvais belle en vieillissant mais bon... c'est fait.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ô merci ma belle, ça fait vraiment plaisir ;-)

      Supprimer

Fourni par Blogger.