L'univers animé de Ng'endo Mukii

L'artiste réalisatrice et animatrice Kenyane Ngendo Mukii, qui a récemment été diplômé de la prestigieuse RCA ( Royal College of Art) de Londres a présenté lors de sa thèse de fin d'étude ce court métrage intitulé "Yellow Fever". Son film est un récit personnel sur les questions de l'identité et la couleur de peau, mettant l'accent en particulier sur les voix féminines africaines et sur leur perception de l'image de soi. C'est une contribution passionnante à l'animation kényane et Africaine en général. Elle vient ainsi  apporter sa pierre à cet édifice qui est aussi la préoccupation de nombreux autres cinéastes / animateurs du continent.
Voici comment l'artiste présente son oeuvre avec ses propres mots : 
"I am interested in the concept of skin and race, and what they imply: in the ideas and theories sown into our flesh that change with the arc of time. I believe skin and the body are often distorted into a topographical division between reality and illusion. The idea of beauty has become globalised, creating homogenous aspirations and distorting people’s self-image across the planet. In my film, I focus on African women’s self-image, through memories and interviews, using mixed media to describe this almost schizophrenic self-visualisation that I and many others have grown up with.
"

Vous pouvez retrouver les autres créations de cette artiste ici, la suivre la ou encore la.
A votre curiosité les YGB, vous le savez sans doute déjà mais le savoir est une arme puissante et rédoutable, à chaque jour suffit sa découverte...sur ce les amours, sortez couvert et à tantôt.


CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.