Comme une petite soeur



Elle peut être tour à tour Ironique, Sarcastique un brin incisive, mais toujours entière et trop souvent juste.
Elle parvient à me tenir en haleine, je suis suspendue à sa plume, j'attends impatiemment ses mots, certes pas comme d'autre attendent le messie mais presque...
C'est ma bouffée d'air, un air pur et rafraîchissant.

Elle ne fait pas de l'esprit, elle en est un. Un esprit vif, réactif, créatif, une vraie femme en somme.
Elle m'arrache toujours mes mots, me met à l'amende avec mes incessantes photes fautes d'orthographe et pour cette raison entre autres, je l'ai rebaptisé : son insolence la reine mère Lyly.
Ce bout de femme n'a pas d'égal, la lire est un pure régal (ah ah la rime facile) et quand les menteurs Maya nous annonçaient la fin du monde, j'avais pensé lui dire tout ceci hélas  la procrastination a eu raison de ma flamme. Mais puisque j'avais déjà rédigé ma déclaration, je ne voulais en aucun cas la mettre dans la bannière des mots égaré.
Dans une blogosphère ou nombreuses se prennent trop au sérieux, voulant imposer leur façon de faire, de voir (et accessoirement de penser pour celles qui le peuvent ), elle me semble être l'ovni qui d'un coup de plume remet les compteurs à zéro.
N'eût-il pas été dommage de taire ce petit éloge alors que l'on voit fleurir partout et parfois sans raison valable des bassesses sans nom que les filles aiment se faire entre elles ?
J'ai choisie de vous inviter à découvrir l'univers assez particulier mais au combien intéressant de cette déesse au caractère bien trompé qu'est Afromangocie et ses billets aigre doux qu'elle baptise Amoodforsoul.  Si par bonheur vous êtes conquis ce dont je ne doute point, vous ferez les démarches nécessaire pour vous connecter à ses autres réseaux. Je ne suis pas doué pour les gentillesses et là je pense que je viens d'épuiser mon quota annuel, soyez donc indulgente tout au long de l'année...elle sera longue je le sent.
A toi mon atanga préféré, des mots que tu sauras corriger et reformuler à ta guise

Ps : prouve moi que tu es humaine et verse une larme hum le défi...
A vous les amours bonne lecture et n'oubliez pas de vous couvrir en sortant, je compte sur vous.

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. on a un coup de coeur en commun, je kiffe son style, sa plume, sa vision de la vie

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.